Étiquettes

,

Ep. 22 (final) – Urn-ed Run (réal. Linda Mendoza)

Go On - © NBC

Créée par Scott Silveri en 2012 – Comédie

Si j’ai attendu d’avoir terminé la saison pour revenir sur Go On, c’est en partie parce que je ne pensais pas que cette série allait décoller.
Si on excepte le premier épisode, une véritable réussite, il faut attendre d’être aux épisodes 12 – 13 pour apprécier la série, c’est quand même assez long. Mais passé ce cap (tardif) on commence à développer un attachement envers les personnages et surtout, la comédie devient de plus en plus présente et on rit.

Dès le départ, on pouvait s’attendre soit à un ratage total qui aurait entrainer avec lui Matthew Perry, soit à une très bonne comédie. On a eu un peu des deux, je dois l’admettre et cette première (et dernière ?) saison se révèle en demi-teinte.

C’est l’histoire de Ryan King (Perry) qui a perdu sa femme dans un accident de voiture, il est poussé par ses collègues à rejoindre un groupe de soutien pour les personnes en deuil et fait la rencontre d’une belle bande d’allumés.
C’est là que la série a dérapé, si le personnage de Mr K. (Brett Gelman) est tout de suite pré-senti comme le comique de la bande, les scénaristes ont d’abord essayé de nous faire apprécier les autres personnages, comme si mettre le personnage le plus drôle au premier plan était une solution de facilité, je rappelle que l’on parle là d’une comédie.

Le calvaire du spectateur s’arrête lorsque Ryan se lie d’amitié avec Anne (Julie White), une lesbienne colérique dont la femme est morte. Ce personnage reste en retrait pendant un moment, mais se révèle être la meilleure contre partie à celui de Perry. C’est avec elle que Ryan retrouve peu à peu le goût de vivre et pas du tout grâce à Lauren (Laura Benanti) qui guide le groupe de manière assez nulle.
À partir de ce moment là, la série trouve un nouveau souffle et les histoires sont à la fois plus drôles et plus intéressantes. On sent que les scénaristes tiennent enfin quelque chose, une recette qui marche bien et ce jusqu’à la fin de la saison qui se termine avec un épisode plutôt bon et quelque peu émouvant.

GoOn - © NBC

En conclusion, Go On n’a pas été le hit espéré mais s’est rattrapé par la suite et si par miracle la série était renouvelée, je pense qu’on pourra tabler sur une saison 2 plus réussie. Ma note : 6/10

Advertisements