Étiquettes

,

Ep. 22 (final) – The Big Day (réal. Max Winkler)

Bryan Collins / David Sawyer - The New Normal - © NBC

Lire :
The New Normal – Saison 1 #1
The New Normal – Saison 1 #2

J’ai été dithyrambique à propos de TNN dans mes deux précédentes critiques, en accordant plus d’importance au fond qu’à la forme et en acceptant certaines faiblesses de la part de acteurs et de l’écriture, au profit du message de la série.
Malheureusement, sur la durée, ça ne tient pas. Le côté militant et dénonciateur du début de la série est de plus en plus remplacé par un étalement de bons sentiments et la réflexion autour de la condition homosexuelle passe quasiment à la trappe.

Le problème que l’on a lorsqu’on regarde cette saison, c’est l’importance du personnage de Shania, la fille de la mère porteuse Goldie, qui se trouve être le personnage le plus intelligent, malgré son jeune âge.
Après tout, pourquoi pas, mais le niveau de jeu d’une enfant de 10 ans n’est jamais très bon, et Bebe Wood semble le plus souvent déclamer des conclusions apprises pas coeur.
Ça passerait si les autres acteurs portaient le reste de la série, mais Georgia King n’est pas vraiment une meilleure actrice que celle qui joue le rôle de sa fille.
Mis à part ces deux actrices qui sont donc clairement en dessous du reste du casting principal, la série s’en sort plutôt pas mal. Justin Bartha et Andrew Rannells sont très crédibles et leur couple est attachant.

Il y a des classiques auxquels on ne coupera, comme le « my water broke » pile lors de la cérémonie de mariage, mais il y a aussi de bonnes idées dans l’écriture de certains épisodes. Et parfois, de rare fois, on rit, parce que malgré tout TNN est une comédie.

The New Normal - © NBC

Ma note : 5,5/10 – La série est en ballotage défavorable et ne sera sans doute pas renouvelée, si elle l’est je jetterai sans doute un oeil à la saison 2.

Advertisements