Mots-clefs

,

Ep. 16 – Relevance (réal. Jonathan Nolan)

vlcsnap-2013-02-23-15h57m01s101

Lire : Person of Interest – Saison 2 #1

Déjà présente dans le top « Meilleurs épisodes saison 2011/2012 », Person of Interest fait partie, à mes yeux, des meilleures séries du moment. Elle n’est pas comparable à un Homeland ou un Game of Thrones, bien sûr, mais elle apporte à la fois du divertissement, du suspense et de la réflexion, ce qui est somme toute assez rare sur une série de network

Si vous ne suivez pas la série de manière régulière, laissez moi vous en rappeler le principe : nous sommes tous observé par une machine (un super-ordinateur en réalité) qui analyse tous nos faits et gestes et toutes nos conversations, dans le but de débusquer de futurs actes terroristes. À partir des informations qu’elle récupère, elle est capable de donner un numéro de sécurité sociale au gouvernement américain, qui se charge de trouver la personne (future victime ou futur criminel). Le détail important est que la machine repère tout, pas seulement les actes terroristes, mais tous les crimes violents.
Pour protéger les victimes new-yorkaises des crimes considérés impertinents, le créateur de la machine Harold Finch (Michael Emerson) recrute John Reese (Jim Caviezel), un ancien paramilitaire de la CIA. Ils travaillent bien sûr de manière non officielle et sont traquées par la police. Le principe est simple, à chaque nouvel épisode, la machine envoie un nouveau numéro et le duo s’en charge.

Il y a quelques temps, je me disais qu’il faudrait faire un épisode qui soit uniquement du point de vue de la future victime, pour mieux se rendre compte de l’effet de surprise qu’a John Reese lors de sa première apparition. Mais un détail me faisait de douter de la possibilité d’un tel épisode : nous, les spectateurs, sommes au courant de la chose, comment diable alors rendre le sujet intéressant à regarder ?
En passant la caméra au petit frère de Christopher, Jonathan Nolan, qui co-écrit l’épisode (il a co-écrit avec son frère The Prestige et les deux Dark Knight, ce n’est pas un nouveau venu dans le monde des bons scénarios, car on dira ce qu’on voudra mais TDK Rises, reste un film correct, sans être à la hauteur de son ainé).
Cet épisode, Relevance, est tout simplement le meilleur de la saison, il se place du point de vue de la person of interest et en révèle un peu plus le système d’agents qui travaillent officiellement « pour » la machine.

vlcsnap-2013-02-23-15h58m00s177

Un must-see, vraiment, qui comblera les fans du show et qui marque fortement le coup pour un premier essai de réalisation de la part du frérot. Lorsque l’on sait que la série arrivera sur TF1en mars et qu’elle a pris le créneau de CSI sur CBS, on sent que le terme « culte » ne va plus tellement tardé à lui être attribué.
Sans oublier le côté très discutable de l’action générale des héros qui utilisent des moyens de surveillance illégaux, une des thématiques de The Dark Knight justement, pour au final effectuer de bonnes actions. Au final, la série pose la question : Quel prix sommes-nous prêts à payer pour notre sécurité ?

Publicités