Mots-clefs

,

Ép. 1 – Pilot (réal. Marcos Siega)

Créée par Kevin Williamson en 2013 – Feuilletonnant : Drame/Thriller

Et la voilà, la série que j’attendais depuis le début de la saison : créée par le scénariste de Scream, Kevin Bacon dans le rôle titre et un serial-killer inspiré par Edgar Allan Poe.

Alors, de quoi ça parle ?
Lorsque Joe Carroll (James Purefoy) s’évade du couloir de la mort un mois avant son exécution, le FBI rappelle Ryan Hardy (Kevin Bacon), l’agent qui l’avait coincé en 2004, pour qu’il vienne participer à l’enquête et les aide à le capturer.
C’est tout simple comme histoire non ? Pas tant que ça, mais vous en dire plus serait du spoil et je n’aime pas ça.

Ce premier épisode est vraiment réussi. J’ai été surpris par l’ambiance très noire et par la violence de certaines scènes, peu commune sur une chaine comme la Fox qui se doit de respecter le TV-14. La musique participe pas mal à cette ambiance, elle est composée par John Frizzell et accompagne plutôt bien les situations, par certains aspects, elle m’a fait penser au thème composé par Marylin Manson pour Resident Evil, avec une basse électro assez lourde et des petits sons plus aigus angoissants.

L’aspect enquête pure laisse assez vite place à une opposition directe entre les deux personnages principaux. Les figures de tueurs en série sont toujours intrigantes, la série joue sur l’aspect passionnant qu’ils ont, même pour l’enquêteur. Ryan Hardy a quitté le FBI suite l’arrestation de Carroll, officiellement parce qu’il était blessé, mais on se doute que l’enquête l’a changé, abimé même. De l’autre côté, Joe Carroll a développé tout un réseau avec ses admirateurs et continue à expliquer ses actions en s’appuyant sur Poe, qu’il enseignait lorsqu’il était professeur de littérature à la fac.

Le seul regret que j’ai avec The Following, c’est le choix de la chaîne. Une histoire pareille, en tout cas pour le pilote, méritait d’être sur une chaine TV-MA. Mais bon, il y a eu de très bonnes séries sur ABC, NBC, CBS et la FOX.

Publicités