Mots-clefs

,

Ep. 11 – Blind Sided (réal. David Platt)

Lire : En bref #1 – Suits

Créée par Aaron Korsh en 2011 – Procédural : Drame/Légal

C’est une sacrée pause de mi-saison qui a été réalisée par USA Network, l’épisode 10 avait été diffusé en aout 2012 ! Il faut dire que la chaine a été très occupée par d’autres émissions, je ne critiquerais pas ce choix, le mid-season finale finissait bien une histoire et été tout à fait comparable à un season finale classique. Surtout que ce onzième épisode aurait très bien pu être le premier d’une saison 3.

En tout cas, ça m’a fait vraiment plaisir de retrouver nos avocats et leur société. Les dialogues sont toujours aussi bien écrits et les intrigues assez prenantes, bien qu’un peu prévisibles parfois. La série a quoi qu’il en soit une patte, le petit truc en plus qui sépare souvent les bonnes séries des séries moyennes. Sans doute un subtile mélange d’humour, de drama et d’enquête.

N’oublions pas non plus le casting. Le charismatique Harvey Specter (Gabriel Macht) et le petit génie blagueur Mike Ross (Patrick J. Adams) sont accompagnés d’une ribambelle de personnages tous réussis, que ce soit la patronne pragmatique Jessica Parson (Gina Torres), le requin Louis Litt (Rick Hoffman), la (re)belle Rachel Zane (Meghan Markle) ou encore l’indomptable Donna (Sarah Rafferty).
La première saison est sans doute nécessaire pour tous les apprécier à leur juste valeur et peut être parfois répétitive (très procédurale). Mais la deuxième saison introduit une vraie dynamique globale au show. Le spectateur est en haleine, crispé parfois, mais toujours satisfait par ce qui lui est offert.

Elle ne m’avait pas vraiment accrochée en 2011, elle m’a surprise en 2012, et en 2013 je me rends compte à quelle point Suits m’avait manquée.

Publicités