Mots-clefs

, ,

Dexter – Saison 7

Ep. 12 (final) – Surprise, Motherfucker (réal. Steve Shill)

Hannah - Dexter - © SHO

Lire : Dexter – Saison 7 #1 et Dexter – Saison 7 #2

Si vous avez jeté un oeil sur les deux articles susnommés, vous savez que je considérais déjà cette avant-dernière saison de Dexter comme l’une de ses meilleures et après ce final dont je ne vous révélerai rien, ce sentiment n’est qu’accentué, clairement sur le podium avec la première (Ice-Truck Killer) et la quatrième (Trinity Killer).
Pourquoi tant d’engouement ? D’abord parce que pour une fois les scénaristes ne se sont pas cantonné à une seule histoire principale accompagnée par de petites histoires anecdotiques. Dans cette saison, chaque histoire a énormément d’importance, mis à part celle de Joey Quinn (Desmond Harrington). C’est la première fois que tous les kill de Dexter sont clé.

La grande thématique de cette saison est la relation compliquée entre Dexter (Michael C. Hall) et Debra (sa soeur, interprétée par Jennifer Carpenter). Et pour une fois, on sent Dexter véritablement en danger, lui qui parait toujours très sûr de lui. À cela, on ajoute une histoire sentimentale malsaine, construite sur une confrontation, avec Hannah McKay (Yvonne Strahovski), qui bouge les lignes du Code suivi par Dexter depuis le début.
Le tout étant bien sûr très bien réalisé, écrit et joué. Cette saison et ce final ont définitivement remonté le niveau de la série qui, bien que toujours très bonne, s’était avérée décevante depuis quelques temps.
La prochaine saison de Dexter devrait être la dernière et je sens qu’elle saura nous surprendre. Ma note pour cette saison : 8/10

Homeland – Saison 2

Ep. 12 (final) – The Choice (réal. Michael Cuesta)

Carrie & Brody - Homeland - © SHO

Lire : Homeland – Saison 2 #1 et Homeland – Saison 2 #2

Vous savez déjà que je considère Homeland comme la meilleure série actuelle, et voire même comme une des meilleures séries tout court (après, je suis comme tout le monde et je n’ai pas tout vu). Mais, clairement, cette série est réussie, réfuté ce fait c’est, à mes yeux, comme nié l’évolution des espèces, à peu de choses près.
Est-ce que cette saison 2 a tenu ses promesses, après une première saison plus que formidable ? Je dois avouer être partagé. De mon point de vue, la première saison est indépassable, mais il y avait là un aspect nouveauté très fort et surtout j’avais enchainé les épisodes et la pression n’avait pas le temps de descendre entre les épisodes, c’est l’un des côtés positifs du retard dans les séries.

Ce que je peux dire, très sereinement, c’est que ces deux saisons ne se ressemblent pas, la première ne faisait que monter en puissance d’épisode en épisode et avançait assez lentement, pour exploser dans les derniers épisodes, jusqu’à un final purement incroyable.
Cette deuxième saison casse très tôt cet aspect, alors qu’on croyait qu’une situation similaire à la première allait s’installer (surveillance etc.), les scénaristes ont fait le choix de partir sur autre chose très tôt, la façon dont ça a été fait (sur deux épisodes) m’a beaucoup plu. Et si j’avais un peu peur d’une deuxième saison construite sur le modèle de la première, mon sentiment a vite changé.

Ce final, quant à lui, m’a bluffé. Après l’épisode 11 (In Memoriam) je n’avais pas vraiment d’idée de ce qui allait suivre, la plupart des noirs laissés dans le scénario avaient été effacés et il ne restait plus vraiment d’intrigue, du moins c’est ce que j’imaginais. Pourtant, cet épisode est sans doute le meilleur de la saison, en tout cas c’est un excellent final qui conclue beaucoup et ouvre énormément, répondant au dernier épisode de la première saison.
C’est très difficile de parler d’un épisode, voire d’une saison, sans rien en révéler, mais sachez que le retournement de situation introduisant la saison 3 qui nous ai offert a des conséquences sur tous les personnages principaux et la suite nous promet d’être belle… J’ai hâte d’y être. Ma note pour cette saison : 8,5/10

Publicités