Mots-clefs

,

Ep. 1 – Camille (réal. Frabrice Gobert)

Les Revenants - Pub - © Canal+

Créée en 2012 par Fabrice Gobert – Feuilletonnant : Drame/Fantastique

À l’heure où j’écris ces lignes, Canal+ en est à la diffusion de l’épisode 4, il reste donc 4 épisodes avant de terminer cette première (unique ?) saison des Revenants. Cette série s’inspire du film Les Revenants (que je n’ai pas vu) réalisé en 2004 par Robin Campillo (d’ailleurs Frédéric Pierrot qui y tenait un des rôles principaux est aussi présent dans la série, dans un rôle différent).

L’histoire est celle d’un village de montagne, coincé sous un barrage, dans lequel certains morts ont décidé de revenir faire un tour. Dit comme ça, ça peut sembler vu et revu, mais le traitement du sujet est original.
La première chose intéressante c’est qu’aucun des morts ne semble savoir qu’il est mort, ils reprennent leur vie là où ils l’avaient laissé, pour eux aucun temps ne s’est écoulé et ils sont aussi perturbé par ce qui leur arrive que les personnes qu’ils retrouvent et cela crée un bon nombre d’intrigues plus ou moins intéressantes.
Cette donnée a énormément d’importance dans le premier épisode où on assiste à plusieurs réactions possibles, que je ne vous révèlerai pas, sachez juste que le retour de Camille (Yara Pilartz) m’a bluffé.
Ah oui, Camille, c’est aussi le titre ce premier épisode. Contrairement à ce que je croyais, l’épisode entier n’est pas tourné autour d’elle, elle est juste le personnage que l’on suit au début, avant le générique, juste avant sa mort ; c’est le schéma que l’on retrouvera par la suite dans tous les épisodes, apportant un élément de réponse supplémentaire à chaque fois.

Les Revenants - Claire et Camille - © Canal+

Comme souvent dans les productions françaises, tous les acteurs ne sont pas excellents, ce ne sont d’ailleurs pas les acteurs les plus jeunes qui ont parfois des faiblesses, mais dans l’ensemble c’est tout à fait convaincant et en majorité les acteurs sont très bons. L’image aussi est très belle, un effort évident a été fait sur la photographie, l’ambiance générale est froide et angoissante ; le tout étant accompagné par une musique originale composée par le groupe écossais de post-rock Mogwai qui plonge le spectateur dans le malaise.

Les Revenants - Générique - © Canal+

Je conclurai en revenant sur ce que je dis depuis le mois de septembre : cette rentrée est faiblarde niveau nouveautés. Mais après avoir vu cet épisode 1, j’étais dans le même état qu’après avoir vu le premier épisode de Homeland l’année dernière : subjugué. Vous attendiez LA nouveauté ? La série à ne pas rater de l’année ?  Elle nous vient de notre côté de l’Atlantique pour une fois et elle s’appelle Les Revenants.

Publicités