Étiquettes

,

Ep. 1 – We Need To Talk About Kevin (réal. Robert Singer)

Créée en 2005 par Eric Kripke – Mixte : Fantastique/Épouvante/Thriller

Plutôt que de m’intéresser au début de cette huitième saison, je pense qu’il est plus que temps pour moi d’écrire un article sur Supernatural, une série que j’ai regardée, arrêtée  puis reprise l’année dernière.

Avant toute chose, il est bon de rendre à César ce qui est à César et je vous invite à lire le dossier d’Allociné qui m’a ouvert les yeux sur cette série, cet article en sera effectivement très inspiré.
Supernatural raconte l’histoire de deux frères : Sam et Dean Winchester (Jared Padalecki et Jensen Ackles) dont la principale activité est la chasse aux êtres surnaturels. La série a débuté comme un show procédural classique : une semaine, un monstre ; sans créer de véritable continuité entre les épisodes. Pourtant, dès cette époque, on retrouve des éléments importants dans la série.

Le premier élément étant le road-trip : les deux frères parcourent parfois plusieurs centaines de kilomètres pour accomplir une mission, globalement, en sept saison, toute la surface des États-Unis a été couverte.
Le deuxième point important est, à n’en pas douter, l’humour. L’idée de la série est classique, au fond, et se moque assez souvent d’elle même, beaucoup d’auto-dérision, de mise en abyme ou tout simplement d’humour de situation, porté le plus souvent par Dean, le grand frère, légèrement alcoolique qui raffole de tartes et de tout ce qui se mange en général.
Le dernier point est celui de la recherche et de l’enquête. Chaque saison comporte une histoire plus globale, la première saison consiste à trouver leur père, la deuxième saison à empêcher les démons d’envahir la Terre etc. Les deux frères Winchester se retrouvent à lutter contre des forces qui les dépassent, mais heureusement pour eux, à chaque fois quelqu’un va venir les aider, qu’il soit humain, ange ou même démon.

Au final, si j’ai arrêté Supernatural l’année dernière, pendant la septième saison, c’est à cause de la frustration que j’ai ressenti lorsque, après nous avoir offert sa meilleure saison, à savoir la cinquième, show s’est ralenti pendant la sixième et à repris un rythme plus procédural jusqu’à la fin de la saison 7. J’espère que cette saison 8 ne suivra pas la même voie, même il est trop tôt pour le dire… À suivre.

Publicités