Étiquettes

, , ,

Person Of Interest (CBS) – Saison 2

Ep. 1 – The Contigency (réal. Richard J. Lewis)

Créée en 2011 par Jonathan Nolan – Procédural : Policier/Science-Fiction

Si vous suivez ce blog depuis quelques temps, vous savez tout le bien que je pense de Person Of Interest. Pour ceux qui ne connaitraient pas, la série est centrée autour de deux personnages centraux : Harold Finch (Michael Emerson) et John Reese (Jim Caviezel). Le premier a construit une machine permettant au gouvernement américain de prévenir les attaques terroristes et toutes autres formes de crimes, qui malheureusement n’intéressent pas le gouvernement. C’est pour ça qu’il a engagé le second, un ancien soldat d’élite, pour l’aider à lutter contre les crimes dits « impertinents ».

C’est un point que je n’avais pas abordé dans ma précédente critique, mais la machine a évolué au fil de la série pour devenir un personnage à part entière et en ce début de saison, on la voit de l’intérieur, on entre dans sa « tête », on la comprend et on a une forme d’empathie pour elle. On comprend son attachement à son créateur, Finch, et quelles sont les règles qui la régissent.

Je n’en dirai pas plus sur ce début de saison, il est réussi et permet de revenir doucement dans l’histoire et de temporiser après l’explosion qu’était le dernier épisode de la première. Le rythme devrait de nouveau s’accélérer par la suite. J’y reviendrai.

Grey’s Anatomy (ABC) – Saison 9

Ep. 1 – Going Going Gone (réal. Rob Corn)

Créée en 2005 par Shonda Rhimes – Mixte : Médicale/Romance

Les mélodrames ont tendance à m’énerver, Grey’s Anatomy réussissait jusqu’à présent à maintenir un certain niveau d’humour dans ses épisodes et n’était pas purement un enchainement de tragédies. J’avais été très frustré par la fin de la saison précédente, encore une fois excessive. Mais je suis assez sceptique sur ce début de saison et encore plus sur la suite.

Quelles sont les raisons maintenant qui peuvent pousser quelqu’un à regarder Grey’s Anatomy ? Les nouveaux interns peuvent peut-être donner au show une nouvelle jeunesse, mais l’angle hyper-dramatique de ce début de saison n’est pas rassurant. Avant on pouvait rire en regardant Grey’s Anatomy, maintenant on ressent juste du malaise, l’histoire n’a pratiquement plus d’intérêt et les personnages les plus hauts en couleur disparaissent les uns après les autres. Il y a un moment où une série doit s’arrêter et je crois que malheureusement Grey’s Anatomy l’a dépassé depuis longtemps…

Advertisements