Étiquettes

,

Ep1 – Pilot (réal. Jon Favreau)

Créée par Eric Kripke en 2012. Feuilletonnant : Drame/Science Fiction

C’est LA grosse production de la rentrée, portée à l’écran par deux figures connues des sériephiles : Eric Kripke (créateur de Supernatural) et JJ Abrams (qu’on ne présente plus). Et comme souvent dans ces cas là, on en attend beaucoup et quand en plus le premier épisode est réalisé par Jon Favreau (réalisateur de Iron Man), alors là, on ne peut pas imaginer passer à côté.

L’idée de base est intéressante : soudainement et à l’échelle mondiale toutes les sources d’électricité ont cessé de fonctionner (les centrales électriques, comme les piles Duracell) et, 15 ans plus tard, l’humanité s’est transformée. Les villes ont été désertées, des milices se sont créées et des petits groupes de personnes s’organisent en communauté. Jusque là, pourquoi pas, l’hypothèse de base à beau être purement fictive ses conséquences tiennent la route.

Dans ce contexte, on suit l’histoire de Charlie Matheson (Tracy Spiridakos), qui part à la recherche de son frère enlevé par la Milice, après que celle-ci ait tué son père, qui semblait avoir quelques réponses à propos du Black-Out. Je passe sur certains détails, mais l’histoire n’a pas grand chose d’originale et les acteurs sont dans l’ensemble plutôt moyens (excepté Giancarlo Esposito, qui joue le rôle d’un Capitaine de la Milice).

Si la série compte quelques bonnes idées et un univers assez beau et bien réalisé, elle pèche, selon moi, par manque de créativité scénaristique. J’attends de voir la suite pour me forger une véritable opinion mais je suis septique. Par contre, NBC n’a prévu que 13 épisodes, ce qui est en général bon signe : l’histoire ne sera pas artificiellement rallongée et peut-être que par la suite elle s’améliorera.

À suivre…

Advertisements