Étiquettes

,

La nouvelle a bouleversé le monde des fans de séries, beaucoup pleurent depuis quelques jours la fin du docteur House et, en effet, la nouvelle est tombée jeudi 9 février : la saison 8 de House sera la dernière, bien qu’étant la plus regardée dans le monde et la plus exportée hors des États Unis.

Les raisons de cette annulation

Alors pourquoi cette arrêt, alors que la Fox gagne encore beaucoup d’argent grâce au show ? La raison principale en est une bonne, pour une fois, c’est la disparition lente de la créativité dans les épisodes, au nombre de 170 aujourd’hui. Les salaires des acteurs (Hugh Laurie est payé 700 000$ par épisode, faites le calcul) ont bien entendu eux aussi un effet, mais préférera imaginer qu’ils n’ont joués qu’un rôle mineur dans cet arrêt.

On peut donc légitimement se poser et réfléchir un peu : serait-ce en réalité une bonne nouvelle ? Hé bien oui ! La fin d’une série est toujours un événement plus ou moins difficile à vivre pour les fans, mais dans le cas de House, il était temps !

Enfin ! House s’en va !

Créée en novembre 2004 par David Shore et diffusée depuis par la Fox (et par TF1 en France) cette série hyper procédurale ne doit son succès qu’à une chose : la personnalité de Gregory House, que tout le monde connaît comme étant politiquement incorrecte, irrévérencieux, irrespectueux etc. Son cynisme lui permet de dire crûment les réalités que d’autres personnages (et par procuration le spectateur) ont besoin parfois d’entendre, « une personne ne change pas à cause du temps mais à cause de ses actions » par exemple. C’est la raison pour laquelle on aime ce personnage qui fait à la fois le diagnostic de ses patients mais aussi, en un sens, celui de l’humanité.

Mais la série a, à mes yeux, un principale défaut : le docteur lui-même. On ne peut pas baser une histoire que sur un seul personnage, et c’est exactement ce qui est fait ici. Les autres personnages servent uniquement de conscience ou de garde-fou à House et n’ont pas d’histoire très travaillée, à part quand elles concernent aussi Le docteur. D’autre part, et c’est ce qui a fait que je n’ai pas pu aller plus loin que le premier épisode de la saison 6 : tous les épisodes sont les même, en enlevant les épisodes de début et de fin de saison on a chaque fois le même schéma, sans exception, vous le connaissez tous.

Épisode type : maladie indéterminée -> diagnostique 1 par l’équipe de House -> pas ça -> diagnostic 2 par l’équipe -> non… non… attends, presque ! ah non -> House voit un truc/parle avec *personnage secondaire* d’un truc qui n’a rien à voir -> solution -> fin. Et toujours suivant les même durées durant un épisode.

L’histoire générale des docteurs n’est qu’en toile de fond tout au long d’une saison, et n’a que peu d’influence sur les épisodes… À force, ça n’a plus rien de surprenant et je suis d’ailleurs surpris que les scénaristes aient réussi à faire durer cette recette pendant 8 saisons.

Cet arrêt a aussi une autre bonne conséquence : elle laisse un créneau libre dans la grille des programmes de la Fox, à l’heure actuelle Terra Nova semble bien partie pour prendre cette place, mais j’espère que Fringe sera finalement choisie, ce qui impliquerait un renouvellement de cette série. Affaire à suivre…

Advertisements